forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


A l'an que ven, se sian pas mai, siguen pas men....

Paroles traditionnellement prononcées en Provence pour la nouvelle année, signifiant :
A l'an qui vient, si l'on n'est pas plus, qu'on ne soit pas moins..

Nouvelle-année2019


La Lune

Accueillie sous les cris de « trahison, trahison »

 

janus

Commentaire Personnel :

Élue "socialiste" aux dernières législatives..mais le logo du PS n'apparaissait pas du tout sur ses affiches de campagne...
Elle lâche le PS et prend la présidence de "Génération Écologie", le parti de Brice Lalonde (notoirement de droite), parti créé à l'initiative de François Mitterrand pour contrer Europe Écologie les verts, et cela peut paraitre normal puisque elle même, se définit comme un "bébé Miterrand"...
On peut dire que D. Batho sait bien louvoyer (sans jeu de mots), digne d'un autochtone normand (selon l'image d'Épinal) "peut être bin qu'oui, peut être bin qu'non"..
Elle n'aura jamais signé cet accord* et elle pourra toujours dire qu'elle a été dupée, si l'accord n'est pas respecté**..
Bravo , si ça, ce n'est pas de la politique politicienne ?
A joindre au dossier, un oubli, DB s'était déjà montrer favorables aux "bassines", voir ce petit billet de 2013..elle était ministre de l'écologie à cette époque..

barre_noirebarrerouge

Delphine Batho sur les bassines : « Il faut rester humbles »

Accueillie sous les cris de « trahison, trahison » par les manifestants, Delphine Batho, députée de la 2e circonscription des Deux-Sèvres, noyée dans la foule des participants à la réunion, est restée très discrète ce mardi midi lors de la signature du protocole d'accord. *Elle n'a, elle-même, pas paraphé le document « parce que les parlementaires n'étaient pas invités à le faire ».

Interrogée sur le côté historique de cet accord, celle qui est aussi présidente du parti Génération écologie a répondu : « Il faut rester humbles.** On ne pourra parler d'accord historique que lorsque le travail, notamment les engagements pris par les agriculteurs, aura été fait. »

 

Posté par bartok79 à 13:22 - Politique - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Accueillie sous les cris de « trahison, trahison »

Nouveau commentaire

23 décembre 2018