forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

Gluksman : "Notre incapacité à saisir la gravité des périls.."

wall

 

Commentaire personnel

Je suis plutôt d'accord avec ce qu'il dit,* mais ça me pose des questions.
Je me demande, si nous sommes faits pour ne penser qu'à ça, tout le temps ?
Pour moi, je peux rester conscient que, comme il le dit, "on va droit dans le mur", que ça c'est bien gravé sur mon "disque dur" interne, et m'offusquer aussi des saillies de Macron style "gaulois réfractaires" et autres...
Dois-je penser, jour et nuit tel un leitmotiv : "on va droit dans le mur", "on va droit dans le mur", il faut agir, "on va droit dans le mur", il faut faire quelque chose sinon "on va droit dans le mur"..
"Nous zappons  nous passons à autre chose"..Nous ne zappons pas, nous respirons, nous prenons notre élan, Monsieur Gluksmann..
Je pense que la majorité des hommes, dont je suis, se sent désarmée devant l'ampleur du défi écologique et inconsciemment largue du lest, c'est trop lourd, alors les soupapes s'ouvrent, lâchent la pression et permettent de continuer de vivre, de rire, de s'occuper des petites choses de la vie, mais ce qui n'empêche pas de rester vigilant et penser "on va droit dans le mur"si on ne fait rien...
Est-ce pour cela, qu'on oublie, occulte, la tragédie qui se dessine si rien n'est fait ?
Le défi est mondial, c'est l'humanité qui est menacée, sans distinctions de nations, de religions, de couleurs de peau.
C'est au niveau mondial que la solution doit être trouvée, au niveau des États, des Nations.
La théorie du colibri, ça va un temps, personnellement je continue de faire attention, je fais ce que je peux de mon côté, mais si pendant ce temps des nations, de grands pays, comme la Chine, les États-Unis, ne font pas eux mêmes un effort, si c'est mêmes pays plus l'Allemagne, la Pologne et dans une certaine mesure la France et plein d'autres dont je n'ai pas connaissance,  continuent à ouvrir des centrales au charbon, à polluer sans vergogne de toutes les façons, je me demande, si moi pauvre "petit colibri" je vais pouvoir changer quelque chose et même, carrément, si on est pas entrain de me prendre pour un con..
Mais restons positifs, ne baissons pas les bras, manifestons, élisons les bonnes personnes, ne sombrons pas dans une sombre fatalité  et de temps en temps n'oublions pas de faire, aussi la fête, l'un n'empêche pas l'autre j'en suis persuadé.

barre_noirebarrerouge

*Voir la vidéo

Posté par bartok79 à 10:52 - Ecologie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Gluksman : "Notre incapacité à saisir la gravité des périls.."

Nouveau commentaire

13 octobre 2018