forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan





Le Rire

MDR1

 

J’aime rire,mais je ne ris plus..

Je souris, je ricane, je riote, mais le Rire proprement dit, c’est devenu une denrée rare.

Le rire à se taper sur les cuisses, à frôler l’apoplexie, bruyant, communicatif, rien.

Je me souviens d’une expression du midi l’on dit « s’estrasser de rire », une estrasse, c’est un chiffon, donc

on se mettait dans un état de chiffon à trop rire, et qu’est-ce qu’on se sentait bien après..

On se sentait propre, libéré, neuf et léger comme ses éclats de joie qui nous avaient échappé.

Je parle de ça car dernièrement, j’ai ri, ri sans retenue, et toutes ces sensations me sont revenues.

C’était en regardant un film avec Bacri, j’aime bien cet acteur qui justement, d’habitude, me fait ricaner, avec

son mauvais caractère, sa brusquerie, donc rire aux éclats avec Bacri…

C’était dans « Le sens de la fête », le passage où le jeune marié arrive dans les airs suspendu à un énorme

ballon, style petite montgolfière, retenu par deux personnages avec des cordes.

Il se trouve que ces deux là, un homme, une femme viennent de tomber amoureux, il tire donc le jeune

marié vers sa future épouse et donc tous deux se rapprochent insensiblement et se rapprochent tellement

que leur jeune attirance les pousse à s’embrasser et à oublier qu’ils sont les seuls liens entre le marié-ballon

et la terre.

Là, j’ai vu venir le gag, j’ai dit, « c’est pas vrai qu’ils vont le lâcher, non, ils ne vont pas le faire » le rire

commençait à monter en moi et ils l’ont fait « ah les cons, ils l’ont lâché » et comme le ballon s’envolait, moi

j’ai éclaté, un grand rire bruyant, à pleurer, violent, bref mais intense* j’ai pleuré, et je me suis senti si léger,

libre, heureux que j’ai eu l’impression que c’était moi qui étais accroché à ce ballon et que plus rien ne

pouvait m’atteindre..

Cette expérience ne m’était plus arrivée depuis si longtemps, qu’il a fallu que je la partage, d’où ce petit

billet..

 

* Bon si certains esprits libidineux pensent à autre chose..

 

Posté par bartok79 à 11:11 - Humour - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Le Rire

Nouveau commentaire

29 septembre 2018