forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan



Le 2 décembre

Ephéméride
(préambule à la journée du 2 décembre) je pense que je dois le faire, une fois, ça ne se reproduira, peut être plus.
Pensées du soir avant la grande nuit, le moment où je vais m'endormir en écoutant la radio qui est programmée pour s'arrêter une heure plus tard.
 Quand vais-je glisser, passer de l'état de veille, d'écoute, à celui de l'inconscience ?
Je ne me rends jamais compte du dixième de seconde où ce passage a lieu et qui ne me laisse aucun souvenir, quand on y songe, ça fait peur, c'est comme si on était mort, une mort provisoire .
On écoute une émission de radio parfois captivante, et hop, on se réveille le lendemain, par miracle, non sans avoir été l'otage de rêves, au moment du pré-réveil, plus ou moins surréalistes, agréables ou cauchemardesques et c'est l'heure où l'on risque un œil embrumé du sommeil de la nuit, vers l'écran rougeoyant du radio-réveil, bonjour la vie, cette fois encore, les ténèbres se sont dissipées et une nouvelle journée commence.
Le 2 décembre 2017
Le miracle a encore eu lieu, je suis sorti des ténèbres et me voilà à peu près réveillé..
Nous sommes le deux décembre 2017 et un rais de lumière se glisse par l'interstice du rideau obturant la fenêtre sur le palier à l'étage .
Cette nouvelle journée, que me réserve-t-elle ?
 Il est 7h00, les infos sur France culture..
Encore en exergue, les villénies, Lafarge, l'esclavage enLybie et Flynn qui a menti au FBI Trump vacille, va-t-il tomber de son pied d'estale?
Pourtant cette station n'est pas réputée pour faire du sentionnalisme, mais c'est dur de passer à côté de tels sujets.J'aurais pu avoir la même réaction qu'hier, arrêter tout et descendre voir mon chien, mais ce matin, je suis plus calme, plus réceptif, et bien m'en a pris.
Il s'en suit un moment de grâce, les petits riens qui font que la vie est belle et pleine d'espérance.
La belle histoire d'Ahmed Madani (metteur en scène) et ses 10 filles de banlieues, qui tourne depuis un an, avec sa pièce "F(l)ammes", et ses comédiennes amateures, c'est beau,  les extraits entendus donnent vraiment envie de voir ça.. Mais le verra-t-on ?
Du coup, 8hoo sonnent à l'horloge, du bas et j'éteins rapidement la radio pour éviter que les mêmes gros titres dégueulasses gâchent l'état de bonheur où je me trouve. Je me lève donc, soulève le rideau et jette un œil positif sur la campagne toute blanche de gelée.
Je commence à m'affairer et Styx (c'est le chien) l'entend, il est déjà au bas de l'escalier à se tortiller comme un ver. Je m'assieds sur la dernière marche et là cette bête me donne tout son amour, à vouloir monter sur mes genoux, me lécher la figure (interdit), se rabat sur mon sweat, je lui masse ses grandes oreilles, il prend vraiment son pied , il adore.J'abonderais à la pensée de Desproges qui disait "Plus je connais les homme, plus j'aime ma chienne".
 C'est pas tout, je sors, tout est blanc, -2°, un peu moins froid qu'hier. Je pense qu'aux aurores, j'aurais pu voir la lune la plus grosse de l'année et Vénus la planête jumelle de la Terre au môment où elle est au plus prés aussi. De toutes façons, aucun regrets, trop de nuages, ciel couvert.
Retour au chien, nous sortons tous deux par derrière, et il part ventre à terre à courrir dans tous les sens, truffe collée au sol, à suivre des pistes hypothétiques, que je ne peux même pas imaginer. Ça doit être bien d'être chein dans ces circontances.
Je vais au fond du jardin, (photo) l'herbe crisse sous mes pieds, je laisse des traces mates derrière moi, sous mes pas, cet après midi mon passage sera bien visible l'herbe que j'ai froissée, sera toute noire..
La bête a fait ses besoins je la siffle, l'homme a froid, on rentre, bien que couvert je commence à peler.
Le feu gronde dans le poêle, une douce chaleur m'envahit, Je prépare le petit déjeuner du chien et le mien, "tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles" comme disait Pangloss.

Posté par bartok79 à 07:55 - Textes choisis - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Le 2 décembre

    Accidentellement les comms ont disparus, je mets tous en vrac
    Tu as lue les deux, c'est bien ? Celui là il date un peu, simplement une amusette..Pour jouer avec les mots. Auteur : bartok79
    Excellent : ça permet bien sûr d'avoir des nouvelles de toi au quotidien, ce qui n'est pas négligeable ! eh eh eh. Moi j'aime bien : c'est une photographie, un mini reportage et comme je connaît les lieux : je vois très bien les scènes ! Continue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!Auteur : El Diablo - @El diablo tin, je pensais que tu avais mis sur le 2 décembre. Tout ça pour dire que tu devrais en faire autant, ça me permettrait de savoir qu tu n'es pas mort!! Ah!Ah! Auteur : bartok79

    Posté par bartok 79, 05 décembre 2017 à 20:39 | | Répondre
Nouveau commentaire

04 décembre 2017