forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan



Un jour ça ne sera plus une menace

no dictature

Mais une réalité

 

Si au moins, ce qui nous arrive, avec la menace du FN, pouvait nous servir de leçon.
Mais par le passé, et depuis, le message ne semble pas être perçu par nos politiques "démocrates".
Pour que cela demeure une simple frayeur et ne soit plus qu'un désagréable souvenir. Ressaisissez-vous.
Que les Politiques démocrates qui prendront les rênes de notre pays songent à être irréprochables et mènent une politique sociale en pensant toujours aux plus démunis.
Qu'ils pensent une fois le Pouvoir obtenu, qu'ils n'ont qu'un CDD de 5ans et que s'ils continuent à être arrogants, oublieux, parjures par rapport à leurs promesses, hors-sol, captieux, la prochaine fois sera la bonne et les extrémistes de type Front National, prendront le Pouvoir.
Alors faites de la politique, au sens noble du terme, cessez de penser à votre plan de carrière, non la politique ne doit pas être un métier, mais si j'ose, un sacerdoce.
Ne vous faites pas esclaves des puissances d'argent, l'argent oui, mais à sa place, que ce soit un moyen et non une férule qui soumette les Nations et les peuples.
Vous n'êtes là que de passage !
Vos actes s'ils sont inconsidérés, oublieux de ceux qui vous ont délégués le Pouvoir, nous apporteront obligatoirement , un jour proche, une dictature extrémiste.


Et je parle de toutes dictatures, qu'elles soient , confessionnelle, d'un parti, d'une personne ou du peuple.


barre_noirebarrerouge

 « le peuple déjà accoutumé à la dépendance, au repos et aux commodités de la vie, et déjà
hors d’état de briser ses fers, consentit à laisser augmenter sa servitude pour affermir sa tranquillité et c’est ainsi que les chefs devenus héréditaires s’accoutumèrent à regarder leur
magistrature comme un bien de famille, à se regarder eux-mêmes comme les propriétaires
de l’État dont ils n’étaient d’abord que les officiers, à appeler leurs concitoyens leurs
esclaves, à les compter comme du bétail au nombre deschoses qui leur appartenaient et
à s’appeler eux-mêmes égaux aux dieux et rois des rois ».

Rousseau -le contrat social-

Posté par bartok79 à 10:00 - Humeur - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Un jour ça ne sera plus une menace

Nouveau commentaire

28 avril 2017