forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan





Et si Macron était :

complice

Commentaire à posteriori (le 30 mars 2017)

J'avais un peu honte de ce message qui pouvait s'associer, faire penser, que j'avais sombré dans la théorie du complot.

Toute réflexion faite, je ne sais pas comment s'est goupillée cette histoire!

Mais je soupçonne fortement Hollande d'avoir donné -des tickets de sortie- comme on dit lors des mercatos au foot, à tous les ténors du PS qui ont rejoint Macron.

Car Macron, au départ, était la chose de Holande.

Maintenant comme souvent, la créature échappe à son "créateur"...

barre_noirebarrerouge

La ruée des Socialistes, je veux dire militants du "Parti Socialiste" ce qui ne veut pas dire la même chose pour tous, qui quittent le navire, pour rallier le candidat Macron, sous le prétexte que Hamon leur semble trop "Radical", m'interpelle et je pense:

-La primaire n'aura été qu'une grosse farce et n'aura servi à rien sinon à faire croire à un simulacre de démocratie.
-Et aussi, je me pose une question qui me taraude, à savoir si Macron, n'est pas la chose à Hollande.

Ayant la réputation, non usurpée d'être un habile manœuvrier, n'étant pas un afficionado de Valls, n'aurait-il pas combiné avec Macron, cette candidature qui en a surpris plus d'un?
LE Macron, le "ni,ni" flattant la partie droite du parti socialiste et faisant valoir, sa mesure, son NI-NI,  de centriste pour attirer à lui tous ceux à qui la candidature de Hamon et ses vues "radicales*" font peur.

Maintenant c'est Hamon qui a été choisi suite à la primaire pour être le  candidat du PS.

Les Vallsistes et petits sociaux démocrates de centre gauche, se rapprochent de Macron, et Hamon va se retrouver avec sa portion congrue de 15% et ne sera pas présent au second tour.
Le sous-marin Macron, lui va devenir le candidat du "Front Républicain" permettant d'éliminer Le Pen au second tour...  
L'Homme Providentiel, en quelque sorte.
Et le tour est joué.


Le comble serait que Macron une fois élu, nous fasse une Poutine et désigne Hollande comme premier ministre de son gouvernement. big_smile


Je sais là, je fais très fort, mais au point ou j'en suis, il ne faut pas hésiter, ne pas être rat, et aller au bout de mon délire, si c'en est un..

 

barre_noirebarrerouge

Posté par bartok79 à 14:23 - Politique - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Et si Macron était :

    Bon, je délirais, mais il y a quand même du vrai..Hollande n'a certainement pas combiné avec Macron, c'est sûr, mais cette histoire me plaisait et elle n'engage que moi.. Peut être y-a-t-il eu une entente avec Sarkozy, celui qui ferait la politique la plus anti-sociale serait le gagnant. Macron est entrain de faire des réformes que Sarkozy aurait aimé faire mais qui lui paraissait trop radicalement de droite...Il tient la corde. LOL !

    Posté par bartok79, 17 février 2018 à 13:40 | | Répondre
Nouveau commentaire

28 février 2017