forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune



Essence ou Diesel : CO2 ou NOX ?

Rapport parlementaire véhicules oct 2016.pdf

voiturepollue

Réunion hier soir 10 novembre 2016 à Saint Martin-les-Melle avec Delphine Batho, et un public nombreux, concernant l'industrie automobile, la dépendance rurale aux moyens de transports automobiles, le diesel gate, la tricherie de VW, les normes, les incompréhensions, nombres d'emplois et la valeur économique de la sus-dite .
D'ou la nécessité de ne pas aller trop vite dans les réformes vu le poids de cette industrie.

- Premièrement la pollution est partout quelque moyen de locomotion que vous privilégiez, le Diesel ne relâche plus beaucoup de CO2, mais beaucoup de NOX, l'essence avec les nouveaux moteurs à injection directe, c'est le contraire 10 fois plus de CO2 mais moins de NOX, que vous rouliez en voiture diesel ou essence vous vous empoisonnez avec le reste de la population et vous participez au réchauffement de la planète.
Une belle performance de Delphine Batho et une chaleur élevèe dans le public.

Une vraie chambre de combustion et l'injection des informations était directe,. Avons nous créer du CO2, je le pense, des NOX je ne crois pas..Euh ?

J'ai écouté, j'ai saisi les problèmes, quoique un peu dépassé par les chiffres, les statistiques, les lobbies, les magouilles, d'états, de nations, d'industriels, (pourquoi avoir peur des mots et ne pas appeler un chat un chat) etc..

Très touffu tout ça.

Donc vu la technicité du problème, je me suis attaché comme souvent, à ce que je ressentais par rapport à tous ces arguments, les considérants comme justes, non spécieux, mais en notant certains points qui m'ont fait tiquer.
On est en plein jeu de la tour infernale, vous savez ce jeu dans le quel il ne faut pas retirer une pièce (qui parait anodine) pour éviter que tout s'écroule.


Sauf qu'en l'occurrence ce sont nos vies , celles de nos enfants, petits enfants et la pérennité de notre planète qui risquent de s'écrouler.

Pour moi elle est là LA priorité!!

Un homme/une femme politique n'a pas le droit de douter, ou plutôt s'il/elle doute il ne faut pas qu'il/elle le montre.

Telle Delphine qui est persuadée que l'avenir automobile est dans l'hydrogène, mais qui par ailleurs admet que les choses dans ce secteur changent très, très vite et que ce que l'on trouve bien aujourd'hui peut se révéler nefaste ou obsolète 5 ans plus tard (et parfois même avant). Mais ça ne l'empêche pas de dire qu'il faut pour que l'industrie automobile ait un but qui la pousse à avancer "sereinement" et "efficacement", il semble nécessaire que l'état (gouvernement,Europe) prévoit, fournisse des repères (des plans "bien carrés" sur le "long terme"  pour fixer un but, une direction et pour éviter que de nouvelles normes n'arrivent comme des cheveux sur la soupe et coûtent très cher aux contructeurs (1Md300.000.000 pour l'application d'une nouvelle norme).
Je sens là comme une contradiction flagrante, tout change très vite mais il faut prévoir des plans à longs termes ???
Comment penser à des normes à 15/25 ans et donner un plan de travail "bien carré" sur le long terme?

A 5 ans, donc à court terme, ça me se semble déjà pas mal! Dix ans tout à fait présomptueux

Un autre point, il faut aller doucement dans les réformes, pour éviter une crise majeure dans le système..

C'est certainement ce qu'ont dû penser ceux qui ont découvert la nocivité de l'amiante et qui n'ont pas voulu créer une crise majeure dans le domaine du bâtiment et en amont, en aval les utilisateurs d'amiante, combien de silicoses asbestoses, cancers des poumons, combien de morts, auraient pu être éviter si on avait agi plus vite.

C'est la question essentielle que je me pose au sujet de la nocivité des véhicules diésels (on pense souvent aux voitures particulières, aux camions, mais il y a aussi, les trains, les navires (fuel lourd) et essences (avec le kérozène des avions).
L'industrie, il en faut mais, je préfère parler d'éthique et de l'importance primordiale de la vie humaine et de la planète Terre.

Je ne suis pas un philosophe et à fortiori un intellectuel, donc je me pose des questions qui peuvent paraitre triviales..

- Est-ce qu'on a le droit pour éviter une crise (importante j'en suis bien conscient) ménager la chèvre et le choux ?
Disons que la chèvre soit l'industrie et le choux les Hommes.

- Est-ce qu'on peut froidement, dire on va agir doucement (ou en douceur comme vous voulez) et tant pis pour toutes les vies humaines qui seront sacrifiées (en attendant) sur l'autel de l'industrie automobile? (Les ouvriers de cette industrie comme le autres..)

Il aut penser aussi au fait que si l'on n'agit pas assez vite, en faisant une priorité  de cette problématique, on obère  la vie de nos enfants, nos petits enfants et de notre planète.

Je sais qu'ont ne peut pas tout arrêter d'un seul coup en appuyant sur un gros bouton STOP!

Mais de grâce agissons et allons le plus vite qu'il soit humainement possible d'agir..

 

Posté par bartok79 à 15:04 - Ecologie - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Essence ou Diesel : CO2 ou NOX ?

Nouveau commentaire

11 novembre 2016