forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

Demander la Lune


Des papys flingueurs à Cognac

Commentaire personnel :

Et pour le plaisir, "bis répétita placent". Un commentaire posté sur l'article par mes soins :

Signé AUDIARD bien sûr !


A Cognac, ça s'impose, un tout petit extrait de la scène de la cuisine,

je ne m'en lasse pas :


«JEAN :
Tiens, vous avez sorti le vitriol ?


PAUL VOLFONI :
Pourquoi vous dites ça ?


MAITRE FOLACE :
Eh !


PAUL VOLFONI :
Il a pourtant un air honnête.


MONSIEUR FERNAND :
Sans être franchement malhonnête, aux premiers abords, comme ça, il ... A l'air
assez curieux.


MAITRE FOLACE :
Il date du Mexicain, du temps des grandes heures, seulement on a du arrêter la


fabrication, y'a des clients qui devenaient aveugles. Oh,ça faisait des histoires.

Ils boivent


RAOUL VOLFONI :
Faut reconnaître, c'est du brutal !


PAUL VOLFONI :
Vous avez raison, il est curieux hein ?


MONSIEUR FERNAND :
J'ai connu une polonaise qu'en prenait au petit déjeuner.


Faut quand même admettre que c'est plutôt une boisson d'homme.


(Il tousse) »

Un PDF avec plein de textes du film, savoureux!!!

Barre jaune et noire

 Source : La Charente Libre

Trois survivants des "Tontons flingueurs" ont été exceptionnellement réunis samedi soir dans le cadre du Polar. Lautner, Venantini, Nojaroff. Entre émotion et rigolade.

Sur la photo de gauche à droite : Venantini, Lautner, Nojaroff.

Voir L'image

 

Lire l'article sur le site

 

Posté par bartok79 à 10:09 - Détente - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Des papys flingueurs à Cognac

  • Ils sont plus très frais les "Tontons", mais on en est tous là, j'ai vu le film lors de sa sortie, ainsi que "Les barbouses", pour vous dire que du côté décati j'ai aussi ma dose.

    Posté par bartok79, 23 octobre 2013 à 06:21 | | Répondre
Nouveau commentaire

21 octobre 2013