forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

HARKIS, Les Camps de la HONTE

En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l'époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l'Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l' isolement total de la société française.

Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd'hui se décide à parler.


HARKIS, Les Camps de la HONTE (HOCINE Le... par CROACLUB

Posté par bartok79 à 19:03 - Société - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur HARKIS, Les Camps de la HONTE

  • Bonjour monsieur Louanchi, je viens de trouver cette vidéo. J'ai fait un bon en arrière,
    dans ma vie, dans ma jeunesse. En effet j'avais moins de 20 ans et j'habitais Bagnols.
    J'étais révolté par cette injustice.La situation dans ce camp, un jeune homme m'avait raconté, je n'ai jamais oublié cette pèriode de ma vie ni le jeune homme.il s'appelait,Rachid Guemgirem, qu'est-il devenu? Pourriez-vous me le dire. D"avance merci. Elisabeth Camus

    Posté par Zabe, 17 septembre 2013 à 12:59 | | Répondre
    • Bonsoir,
      Rachid GUEMRIRENE habite la ville de Laudun (30)
      Hocine Louanchi

      Posté par LOUANCHI, 23 septembre 2013 à 20:44 | | Répondre
    • Bonjour,

      Je suis Rachid je te remercie pour ton message et ta solidarité. J'habite actuellement à Laudun. Je me rappelle pas de ton nom, peux tu me rafraichir la mémoire ?

      Rachid

      Posté par rachid, 26 octobre 2014 à 14:30 | | Répondre
      • Je te rappelle que tu étais mon voisin et copain d'enfance à Azazga durant la guerre.Mon pére était engagé au FLN et ton pére était du coté français.Mais les rapports entre nos deux familles étaient sereins.Je me rappelle trés bien de ton pére prénommé Mohand et de ton grand frére Said et de votre voiture familiale une certaine 202 peugeot.
        On ne s'est pas revu depuis 1963 et c'est dommage.Je n'ai ni haine ni ressentiment et j'espére que la réciproque existe;j'attends ta réponse avec mes salutations fraternelles.Mohand Kessal.

        Posté par kessal, 25 décembre 2014 à 21:41 | | Répondre
        • Oui effectivement l'histoire est ainsi, malheureusement mon père n'a pas fait le choix d'aller avec la France. Etant horloger il a été contraint de réparer beaucoup de montres gratuitement et cela ne pouvait pas durer. Ces gens l'ont poussé à passer de l'autre coté. J'ai toujours mal d'avoir été déraciné à cause de montres... Malheureusement depuis un demi-siècle je ne me sens ni de la-bas ni d'ici.

          Malgré tout je ne juge personne, ce sont les méfaits d'une guerre, mon amitié avec toi reste inchangée.

          Voudrais-tu me rappeler s'il te plait ou tu habitais par rapport à la rue Gambetta ?

          Rachid Guemrirene.

          Posté par Rachid, 26 décembre 2014 à 22:44 | | Répondre
          • J'ai répondu avec l'adresse email de mon neveu. Rachid Guemrirene

            Posté par Rachid, 26 décembre 2014 à 22:45 | | Répondre
          • J'habitais juste à coté de toi au 41, rue Gambetta,votre maison et la notre avaient un mur mitoyen;les fenètres de votre maison donnaient sur notre cour;de temps en temps ta mère et tes soeurs montaient sur le bord des fenètres pour discuter avec ma mère et mes soeurs Les rapports entre nous étaient vraiment sereins.Tu avais un petit frére prénommé moumouh,une soeur Baya.Quant à nous on avait un magasin à la rue du centre aujourd'hui rue du 1er Novembre.Bref,tout ça c'est pour te rafraichir la mémoire.
            Il m'est arrivé de croiser un certain Daoud votre ex beau frére et c'est lui qui m'avait appris que vous viviez à Perpignan et que ton pére et ton frére Said sont décédés depuis un bon bout de temps.
            Enfin grace à l'internet j'ai pu te retrouver notamment lors de la petite interview que tu as donnée à TF1,et qui m'a franchement émue.J'ai lu également ton commentaire qui a été rapporté par Fatima Besnaci.Je suis actuellement en retraite et je vis à Azazga
            . Au plaisir de te lire car il serait bon d'échanger nos idées de part et d'autre de la Méditerranée.
            ..

            Posté par kessal, 27 décembre 2014 à 14:02 | | Répondre
          • Bonjour monsieur, je suis très content et fier que grâce à mon blog, vous ayez pu retrouver un voisin, ami d'enfance et que vous correspondiez par le biais des commentaires de mon blog ne me gêne pas spécialement.
            Mais ne pensez vous pas qu'il serait mieux de demander à votre ami son adresse mail ou de lui demander l'autorisation que je vous la donne ?
            Vous pourriez enfin correspondre d'une façon plus discrète avec votre ami.
            Si pour une raison ou une autre vous ne pouvez ou voulez correspondre que par les commentaires de l'article continuez...
            Cordialement..
            Je partais d'un bon sentiment, mais je viens que l'adresse mail que vous avez fournie est fausse ????
            «Technical details of permanent failure:

            Google tried to deliver your message, but it was rejected by the server for the recipient domain xxxxxx.com by mta6.am0.xxxxxxxxdns.net. [66.196.118.36].

            The error that the other server returned was:
            554 delivery error: dd This user doesn't have a (xxxxx@xxx) [-5] - mta1213.mail.bf1.xxxxx.com»

            Posté par bartok79, 27 décembre 2014 à 15:55 | | Répondre
          • Oui je me rappel de tout, je me souviens de votre magasin, surtout tenu par Amara, je revois son image, il y avait Akli aussi et Jedjiga etc...

            Moi aussi je suis à la retraite, je te rappel que je suis venu en 76 et en 79 en Algérie lorsque mes grands parents étaient encore vivants, dommage qu'on ne se soit pas vus.

            Je te donne mon adresse email : rachid.guemrirene@gmail.com

            Mes amitiés les plus sincères.

            Rachid

            Posté par Rachid, 28 décembre 2014 à 13:31 | | Répondre
          • Consulte ta boite électronique,je t'ai envoyé un email.

            Posté par kessal, 05 janvier 2015 à 21:05 | | Répondre
  • Madame, vous n'êtes pas sur le site de Monsieur Hocine Louanchi, mais peut être que le hasard faisant parfois bien les choses, il lira votre commentaire et qu'il vous répondra. Je vous le souhaite. Désolé

    Posté par bartok79, 17 septembre 2013 à 16:19 | | Répondre
  • Un message de Monsieur Hocine Louanchi :

    «Merci de bien vouloir publier le documentaire vidéo dans votre blog.»

    Posté par bartok79, 25 octobre 2013 à 17:23 | | Répondre
Nouveau commentaire

27 juillet 2013