forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

LUNE


Le cumul des mandats

Commentaire personnel :

Alors que les politiques, de tous bords, freinent des quatre fers, la  majorité des Français est favorable à la loi de non cumul des mandats.

Les politiciens non favorables donnent une triste image d'eux mêmes, leurs arguments ne tiennent pas et leurs motivations sont troubles.

Dans l'esprit du citoyen lambda ils sont suspectés de penser d'abord à leur portefeuille (pas le maroquin, l'autre, celui situé dans la poche du même nom).

Oseraient-ils passer outre, s'il y avait un référendum, (ce dont je doute!)  le vote des Français ?

 

barre rouge

 

Le Roux favorable à un référendum sur le cumul des mandats

 

Il estime que si les parlementaires ne sont pas capables "d'aller dans le sens des engagements du président de la République (...) les Français eux-mêmes pourraient demander à choisir".

Le chef de file des députés socialistes, Bruno Le Roux, a estimé dimanche 11 novembre qu'un référendum sera peut-être nécessaire pour instaurer le non cumul des mandats en cas d'opposition au Parlement, en particulier des sénateurs, à cette réforme.

Si les élus ne sont pas capables d'aller dans le sens des engagements du président de la République et de ce qui est souhaité par les Français, alors je pense que les Français eux-mêmes pourraient demander à choisir", a dit Bruno Le Roux, invité du Forum Radio J.

Le référendum, a-t-il poursuivi, est "un outil politique qui peut permettre aux Français une expression forte et que le président de la République a bien entendu dans l'arsenal des différents moyens pour faire aboutir les projets".

Pour remplacer les députés qui démissionneront de l'Assemblée pour garder un mandat de maire ou de président de conseil général, Bruno Le Roux estime que "la solution c'est que le suppléant puisse remplacer le député qui choisit son mandat local". Actuellement, un suppléant ne remplace un député qu'en cas de décès ou de nomination au gouvernement.

 

LIRE la suite...

 

 

Posté par bartok79 à 13:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Le cumul des mandats

Nouveau commentaire

12 novembre 2012