forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

De mémoires d'ouvriers

 

Source : Libération

De Mémoires d'ouvriers

Un film de Gilles Perret France 1H19...

Critique | 29 février 2012

Par LUC PEILLON

Epopée documentaire sur le développement de l’industrie en Savoie..

C’était l’époque où le patronat se faisait «justice» lui-même.

Où les fils de Claude Crettiez, horloger à Cluses (Haute-Savoie), sortaient les fusils pour tirer sur la foule des grévistes.

Ce jour-là, le 18 juillet 1904, trois d’entre eux, dont deux gamins de 17 et 21 ans, ne se relèveront pas.

Un siècle plus tard, devant la caméra de Gilles Perret qui taquine les passants sur la place de la ville, rares sont ceux qui se souviennent de l’événement.

De ces gosses qui écriront de leur sang «une page qui fonde l’histoire du monde ouvrier dans notre pays», explique Mino Faïta, ancien ouvrier devenu historien..............

LIRE la suite...



Posté par bartok79 à 20:30 - Société - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur De mémoires d'ouvriers

    Ben oui, depuis le temps......ça ne fonctionne plus. Désolé

    Posté par bartok79, 18 novembre 2018 à 13:10 | | Répondre
Nouveau commentaire

29 février 2012