forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

Demander la Lune


Restructuration : après les labos, les personnels

Commentaire personnel :

- La destruction systématique des services publics continue.

- Pour quelle raison ?

- Je vous laisse le soin de répondre à cette question .

- Pour ma part, je pense qu'une idéologie ultra-libérale en serait la cause, et vous ?


SOURCE : Logolamarseillaise

Réunis en assemblée générale au CNRS, trois syndicats des personnels de la recherche ont pointé un audit lancé dans les organismes publics. Ils présagent externalisation, rationalisation et mutualisation.

Vendredi 7 janvier au plus tard, les projets des sites universitaires candidats à l’Idex (Initiative d’excellence) vont être déposés. Celui de Montpellier aura été voté en conseil d’administration dans les universités Montpellier 1 et 2 la veille seulement, à Montpellier 3 le matin même. « L’Idex, c’est un peu tard pour s’y opposer. C’est fini, alors que rien n’a été discuté avec les personnels et qu’on ne connaît pas le mode de gestion qui va être appliqué. Les membres du CA ne savent même pas ce qu’ils vont voter ! », s’indigne Georges. Personnel Iatos de la fac de sciences, il s’énerve depuis sa place dans l’amphi de la délégation régionale du CNRS où les syndicats SNTRS-CGT, CGT-UM1 et SNPRES-FO tiennent une assemblée générale.

Ils ne sont qu’une cinquantaine à avoir répondu.

L’information syndicale et la mobilisation sont difficiles dans l’institut. Pourtant, l’ordre du jour souligne une étape supplémentaire dans le chambardement des politiques d’enseignement supérieur et de recherche.

Vendredi 7 janvier, c’est aussi la date de remise d’une première partie de l’audit réclamé par le Premier ministre François Fillon concernant l’activité des personnels de soutien à la recherche du CNRS, mais aussi de l’Inra, du Cirad, de l’Inria et de l’Inserm. « Il s’agit de mesurer l’efficacité et l’efficience des instituts, de savoir qui fait quoi en combien de temps. C’est une étape supplémentaire dans la vaste restructuration déjà commencée avec l’Idex au niveau de la recherche. A présent, l’audit réalisé dans le cadre de la révision générale des politiques publiques (RGPP), vise la compression des personnels », annonce Patricia Sourrouille, du SNTRS-CGT à la tribune.
    Autrement dit, quelqu’un - mais qui ? c’est une question encore non résolue - est chargé de remplir une grille très détaillée de toutes les tâches réalisées par les personnels de gestion, de finances, de ressources humaines, d’informatique, des services techniques, logistiques, et de préciser le temps mis pour les réaliser. La comptabilité finale s’exprime en termes d’équivalents temps plein. « L’objectif affiché est de permettre à l’Etat de réaliser des économies de budget à travers des expériences d’externalisation, de rationalisation et de mutualisation des personnels avec d’autres organismes publics et les universités », souligne Josiane Tack, du SNTRS-CGT.
    Le premier pan de l’établissement à être passé au crible est la délégation régionale du CNRS.

Trois laboratoires représentatifs vont servir de test : Géosciences, l’Institut de génétique humaine et l’Institut de génétique moléculaire de Montpellier. Les autres secteurs et fonctions seront examinés jusqu’en juin.
    « Alors que les crédits du CNRS ont baissé de 15% pour les dotations de laboratoire, de 20% pour les très grandes infrastructures de recherche, de 50% pour l’immobilier et de 7% pour la formation permanente des personnels, cet état des lieux va permettre de continuer à faire des coupes sombres au niveau des personnels de support de la recherche. Cela signifie des suppressions de postes, des contrats précarisés, des mobilités forcées et des fusions de services », dresse comme tableau Josiane Tack.

LIRE La suite..right_48



Posté par bartok79 à 13:12 - Social - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Restructuration : après les labos, les personnels

Nouveau commentaire

06 janvier 2011