forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

Demander la Lune


Un autre monde est possible

<Source : Un monde d'avanceunmondedavance

Un autre monde est possible et nécessaire

LE 10 septembre PAR Pouria Amirshahi

            Au nom d’Un Monde d’avance, Pouria Amirshahi, secrétaire national à la coopération, à la francophonie, à l’aide au développement et aux droits de l’homme a coordonné, avec Laurent Fabius, Jean-Christophe Cambadélis et d’autres secrétaires nationaux, les travaux préparatoires de la convention « Nouvelle donne internationale et européenne ». Il fait un point sur le texte qui sera soumis au vote des militants le 30 septembre prochain.

Pour l’essentiel – bien qu’il reste des questions non tranchées – ce texte marque un changement très important dans ce que doit être la politique étrangère de la France, son discours aux autres nations et sa stratégie européenne. Renforcement du droit international fondé sur les droits de l’homme et le bien commun, maîtrise de la mondialisation, nouvelles politique de coopérations, fin de la Françafrique, intégration et politiques structurantes européennes renforcées, arrêt du suivisme atlantiste et néoconservateur, etc. Bien entendu, on y trouvera, sur certains sujets, matière à aller plus loin (politique salariale européenne, précisions de certaines échéances, moyens budgétaires, etc.). Mais, outre que l’effort, consenti par tous, de faire un texte-cadre obligeait à la rédaction d’un texte accessible et court (moins de 20 pages), nous continuerons, au nom d’Un Monde d’Avance de mener les batailles politiques sur ces questions, de la même manière que d’autres seront approfondies dans les mois qui viennent par le parti socialiste (nouvelle politique de coopération, francophonie, mécanismes de la nouvelle politique économique européenne, etc.). C’est pourquoi nous voterons ce texte car les réorientations nécessaires à la construction d’un nouvel ordre international y sont marquantes. Tous les éléments du texte d’orientation ne figurent pas dans la synthèse présentée ci-dessous. À cette étape, nous voulions insister sur l’essentiel. Maintenant, place au débat  militant dans les fédérations, jusqu’à la convention nationale du 9 octobre qui débattra des amendements avant le vote final.

Une nouvelle doctrine progressiste en matière de politique étrangère pour la France, voilà en quelques mots le sens de cette troisième convention du parti socialiste.

Le moment historique que nous vivons est fait d’incertitudes et de dangers — y compris pour la survie même de l’espèce humaine et des écosystèmes — mais aussi de possibilités nouvelles pour le progrès, le développement partagé et la paix. « Le monde demain nous appartient » dit le poète ; il sera en tout cas aussi ce que les socialistes et leurs alliés réussiront à faire avancer au nom de la cause commune de l’humanité. Nous nous engagerons en faveur d’un équilibre multipolaire qui remette en cause les rapports de domination entre puissants et « petits pays ». Nous défendrons des programmes de développement justes pour les peuples et les êtres humains et durables pour la planète. Parce que c’est notre idéal et parce qu’il y a urgence devant l’instabilité du monde, notre politique internationale reposera avec force sur les orientations suivantes :

LIRE la suite right_48

Posté par bartok79 à 19:41 - Société - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Un autre monde est possible

Nouveau commentaire

10 septembre 2010