forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

LUNE


Être vigilant

Commentaire personnel :

Texte dédié à tous ceux qui ne se sentent pas concernés ou qui pensent que ça ne sert à rien de manifester.

Bien sur il ne s'agit pas de comparer ce que nous vivons avec la période nazi durant laquelle Martin Niemöller écrivait son texte, mais....



Le Monde a reçu et publié une lettre de l’un de ses lecteurs. ce devrait être la maxime des Vigilants.

"Quand ils ont supprimé les régimes spéciaux, je n’ai rien dit. Je n’étais pas concerné.

Ils sont venus pour supprimer des postes de fonctionnaires, je n’ai rien dit. je n’étais pas fonctionnaire.

Ils sont venus pour diminuer la couverture sociale, et je n’ai rien dit, je n’étais jamais malade.

Ils sont venus pour supprimer usines et entreprises, et je n’ai rien dit, j’avais un travail.

Puis je suis tombé malade et j’ai perdu mon emploi et il ne restait plus personne pour dire quelque chose."

Serge d’Ignazio, Le Monde 25-26 novembre 2007.

Ce lecteur s’est inspiré de la célèbre citation du pasteur allemand et antinazi Martin Niemöller, arrêté en 1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen :

« Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.

Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.

Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester. »


Posté par bartok79 à 16:54 - Solidarités - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Être vigilant

Nouveau commentaire

26 juin 2010