forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan





Réseau Education Sans Frontières

resfRESF Guyane lance un appel à courrier pour M le Préfet de la Guyane
http://www.educationsansfrontieres.org/article28500.html

Voici le courrier que la maman de Kelly, le médiateur social du quartier et RESF Guyane ont envoyé au Préfet de la Guyane.

Monsieur le Préfet,

Le jeudi 9 avril 2010, la Police de l'Air et des Frontières a interpelé la jeune Kelly Cristina ARAUJO SILVA, âgée de 22 ans. En situation irrégulière, elle a été conduite au Centre de Rétention de Rochambeau. Elle portait sur elle un certificat médical et un médicament attestant de son suivi en psychiatrie pour un maladie grave. Malgré l'intervention de la CIMADE et du RESF auprès de vos services, vous avez décidé de la reconduire à Macapa où elle n'a aucune attache familiale puique sa famille vient de l'Etat du Maranhão.

Le médecin généraliste et le psychiatre qui la suivent attestent dans les documents joints que son suivi psychiatrique ne peut être interrompu sans risques de complications sévère susceptibles de la mettre en danger. De plus, Kelly a déposé une demande de titre de séjour pour raisons médicales auprès de vos services en février 2010. Elle devrait donc être en possession d'un récépissé de demande de titre de séjour qui aurait évité son interpellation.

Mlle Kelly Cristina ARAUJO SILVA est présente sur le territoire français depuis 2007. Elle est entièrement prise en charge par sa mère qui réside en France depuis 2005 et qui a déjà déposé plusieurs demandes de titre de séjour à vos services sans réponse à ce jour. De plus, en 2008, Kelly a accouché en France d'un enfant dont le père est en situation régulière. Cet enfant, ne peut survivre sans son père puisque Kelly n'est pas en mesure de travailler et de subvenir à ses besoins étant donné sa condition médicale. Actuellement, Kelly est hébergée temporairement par une famille de Macapa dont les ressources financières sont très limitées. Son traitement et son suivi psychiatriques sont interrompus et elle est en grand danger. Kelly n'a pas de famille pour la prendre en charge au Brésil. Pour toutes ces raisons, nous vous demandons de bien vouloir autoriser le retour de Mlle Kelly Cristina ARAUJO SILVA sur le territoire français afin qu'elle puisse reprendre ses soins, entrer en possession du récépissé auquel elle a droit en attendant l'examen de son dossier de demande de titre de séjour.

Même si la procédure de reconduite à la frontière a été réalisée légalement, il vous appartient de reconnaître le caractère exceptionnel de certaines situations, comme cela a été fait il y a quelques mois pour le cas de M DOMINGUE. Nous vous demandons donc de répondre à cette situation exceptionnelle d'urgence humanitaire rapidement. L'hôpital de Cayenne attend le retour de Kelly pour pouvoir l'hospitaliser en urgence.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Préfet l'expression de nos respectueuses salutations.

Vous pouvez vous joindre à cette demande en faxant/mailant ce courrier ou un courrier que vous rédigerez vous même au Préfet :

Daniel Ferey Préfet Guyane "daniel.ferey@guyane.pref.gouv.fr" ;

Anne LAUBIES Secrétaire Générale Préfecture "anne.laubies@guyane.pref.gouv.fr" ;

Fax de la Préfecture de la Guyane : 05 94 30 02 77

 

Ministre de l’immigration
Fax ministère : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00 Standard 01 77 72 61 00
Secrétaire général secretariat.general@iminidco.gouv.fr
Secrétaire général : stephane.fratacci@iminidco.gouv.fr
fax : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00
Ministre eric.besson@iminidco.gouv.fr
Matignon :
http://www.gouvernement.fr/premier-ministre/ecrire
Et là où se prennent les décisions
Elysée fax : 01 47 42 24 65
http://www.elysee.fr/ecrire/index.html <http://www.elysee.fr/ecrire/index.html>
Maxime Tandonnet (conseiller immigration) maxime.tandonnet@elysee.fr

 

 

 

contact RESF Guyane :

Marc Grossouvre
+594 (0)694 26 03 01
RESF Guyane

 

Posté par bartok79 à 15:39 - Solidarités - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Réseau Education Sans Frontières

    Je ne suis pas la seule à constater que le nombre des réseaux éducation sans frontières n'ont pas cessé de multiplier. Je me demande s'il est d'une grande aide pour les enfants d'aujourd'hui car j'ai pu remarquer qu'ils préfèrent consulter les pages de jeux vidéos que les sites éducatifs. On ne doit pas se poser des questions sur pourquoi il y a des jeunes fumeurs du tabac ? On a déjà la réponse. Voir en ligne http://www.iconeby.fr

    Posté par Philippe, 28 juillet 2014 à 12:26 | | Répondre
Nouveau commentaire

27 avril 2010