forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

Maïs OGM Bt 11

Source : Le Journal de L'Environnement

le HCB rend un avis en demi-teinte

Le 26 avril 2010 par Sabine Casalonga

Selon l’avis du 23 avril du Haut conseil des biotechnologies (HCB), la mise en culture du maïs Bt11 serait «acceptable» si elle était accompagnée de certaines mesures contraignantes. Mais plusieurs de ces conditions ne seraient pas réalisables actuellement. L’autorisation de l’OGM sera débattue lors d’un prochain Conseil européen mais pourrait être laissée au choix de chaque Etat membre.

Les apparences sont souvent trompeuses. Une lecture des résumés des avis du HCB pourrait en effet laisser croire à un feu vert donné à la culture du maïs génétiquement modifié Bt11 commercialisé par le groupe suisse Syngenta. En réalité, l’analyse du HCB est beaucoup plus nuancée. Les experts pointent les incertitudes qui restent sur les effets potentiels de cet OGM et recommandent, dans le cas d’une mise en culture, de nombreuses mesures d’accompagnement.

Le maïs Bt11 contient deux transgènes, l’un codant pour un insecticide naturel qui lui confère une résistance à des ravageurs (pyrale et sésamie), l’autre pour une enzyme (gène pat) qui sert de marqueur mais qui lui confère également une tolérance à certains herbicides, notamment le glufosinate, interdit sur le maïs. Bien que Syngenta certifie que le Bt11 ne sera pas commercialisé en Europe en tant que «maïs résistant aux herbicides», le HCB fait valoir qu’il serait difficile d’exercer un contrôle auprès des agriculteurs. C’est pourquoi le comité scientifique (CS) du HCB considère que la mise en culture du maïs Bt11 est «acceptable», sous réserve qu’elle soit accompagnée de mesures propres à vérifier «l’absence d’utilisation de la tolérance aux herbicides conférée par le gène pat».

Les experts recommandent également la mise en place de zones-refuges pour prévenir le risque de résistance chez les insectes-cibles et d’impacts néfastes sur les espèces non cibles (les abeilles notamment). Le plan de surveillance post-commercialisation (PSPC) concernant à la fois l’apparition de résistance aux deux transgènes et les effets éventuels sur la santé et sur l’environnement, devrait être amélioré. Les experts ont également souligné le manque de données sur la dissémination et les effets toxicologiques. Par mesure de précaution, le HCB recommande la mise en place de mesures permettant la coexistence entre les cultures transgéniques et non transgéniques, en application de la loi sur les OGM du 25 juin 2008. A cet égard, un décret relatif à la définition des filières «sans OGM» faisant suite aux recommandations du HCB de fin 2009 (1), en cours de rédaction, devrait être adopté d’ici la fin de l’année.


Lire la suite...



Posté par bartok79 à 19:13 - Ecologie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Maïs OGM Bt 11

Nouveau commentaire

26 avril 2010