forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

Main basse sur nos retraites

IrcantecSauvegarde Retraites dénonce le pillage en règle des caisses de l'Agirc-Arrco par l'Etat au profit de l'Ircantec, caisse de retraite complémentaire des fonctionnaires contractuels et des élus locaux.

A l'heure où les plus hautes autorités de l'Etat s'affirment résolues à réformer notre système de retraites, Sauvegarde Retraites lève un lièvre énorme : l'Etat organise un pillage en règle des caisses complémentaires des salariédu privé (Cnav/ Agirc-Arrco), dont l'avenir est pourtant loin d'être assuré, afin de "sécuriser" le régime des fonctionnaires contractuels et des élus (Ircantec). Et ce pillage porte sur plusieurs milliards d'euros ! 

Tous les ans, L'Agirc-Arrco versera un tribut à l'Ircantec et, ce, jusqu’à l’aube du prochain siècle. En tout, ce seront plusieurs milliards qui seront extorqués. L'intégral sur :

http://www.sauvegarde-retraites.org/campagne-d-action-retraite.php

Posté par Lys79 à 22:21 - Social - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Main basse sur nos retraites

  • FAUX

    Retraite à la Poste : l'Ircantec ne pille pas l'Arrco-Agirc

    mars 24 2010

    Thèmes: Protection sociale, Emplois & compétences
    Ressources
    Sources

    * FO Fonctionnaires

    Le récent changement de statut d’une Poste pourtant « imprivatisable » (selon M. Estrosi, Ministre de l’industrie) vient de fournir une occasion supplémentaire à l'association « sauvegarde retraites » de se livrer à son activité favorite : diffuser un maximum de contre-vérités sur un sujet complexe et inédit qui concerne deux caisses de retraite : l’Ircantec, actuel régime de retraite complémentaire des agents de la Poste, et l’Arrco-Agirc qui devrait accueillir les nouveaux arrivants. Le but ? Semer la zizanie entre salariés du secteur public et ceux du privé, les dresser les uns contre les autres en attisant la haine au moment où le rendez-vous retraites 2010 est programmé, sous prétexte que les affiliés de l’Arrco-Agirc seraient victimes d’un pillage en règle de la part d’un régime de retraite publique.

    http://www.miroirsocial.com/actualite/retraite-a-la-poste-l-ircantec-ne-pille-pas-l-arrco-agirc?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+MiroirSocialRss+%28Miroir+Social+RSS%29

    Posté par Mickey, 24 mars 2010 à 13:07 | | Répondre
Nouveau commentaire

17 mars 2010