forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

Je ne racole plus, je ne sollicite plus, peu importe qui lit ce blog, l'essentiel c'est de s'exprimer..


LUNE


Main basse sur nos retraites

IrcantecSauvegarde Retraites dénonce le pillage en règle des caisses de l'Agirc-Arrco par l'Etat au profit de l'Ircantec, caisse de retraite complémentaire des fonctionnaires contractuels et des élus locaux.

A l'heure où les plus hautes autorités de l'Etat s'affirment résolues à réformer notre système de retraites, Sauvegarde Retraites lève un lièvre énorme : l'Etat organise un pillage en règle des caisses complémentaires des salariédu privé (Cnav/ Agirc-Arrco), dont l'avenir est pourtant loin d'être assuré, afin de "sécuriser" le régime des fonctionnaires contractuels et des élus (Ircantec). Et ce pillage porte sur plusieurs milliards d'euros ! 

Tous les ans, L'Agirc-Arrco versera un tribut à l'Ircantec et, ce, jusqu’à l’aube du prochain siècle. En tout, ce seront plusieurs milliards qui seront extorqués. L'intégral sur :

http://www.sauvegarde-retraites.org/campagne-d-action-retraite.php

Posté par Lys79 à 22:21 - Social - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Main basse sur nos retraites

  • FAUX

    Retraite à la Poste : l'Ircantec ne pille pas l'Arrco-Agirc

    mars 24 2010

    Thèmes: Protection sociale, Emplois & compétences
    Ressources
    Sources

    * FO Fonctionnaires

    Le récent changement de statut d’une Poste pourtant « imprivatisable » (selon M. Estrosi, Ministre de l’industrie) vient de fournir une occasion supplémentaire à l'association « sauvegarde retraites » de se livrer à son activité favorite : diffuser un maximum de contre-vérités sur un sujet complexe et inédit qui concerne deux caisses de retraite : l’Ircantec, actuel régime de retraite complémentaire des agents de la Poste, et l’Arrco-Agirc qui devrait accueillir les nouveaux arrivants. Le but ? Semer la zizanie entre salariés du secteur public et ceux du privé, les dresser les uns contre les autres en attisant la haine au moment où le rendez-vous retraites 2010 est programmé, sous prétexte que les affiliés de l’Arrco-Agirc seraient victimes d’un pillage en règle de la part d’un régime de retraite publique.

    http://www.miroirsocial.com/actualite/retraite-a-la-poste-l-ircantec-ne-pille-pas-l-arrco-agirc?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+MiroirSocialRss+%28Miroir+Social+RSS%29

    Posté par Mickey, 24 mars 2010 à 13:07 | | Répondre
Nouveau commentaire

17 mars 2010