forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

Demander la Lune


Agriculture bio

La_terre

Source : La Terre

Agriculture bio : le nouveau règlement européen à la loupe

Depuis le 1er janvier 2009 l’agriculture biologique relève d’un nouveau règlement européen dont le logo deviendra obligatoire sur les étiquettes le 1er juillet 2010. Ce règlement qui s’applique à tous les pays de l’Union européenne certes conforte la garantie des produits « bio », mais introduit aussi la controverse en autorisant, loi du marché « bio » oblige, plus de non-bio dans le bio.


Côté consommateurs

Les produits alimentaires « bio » se distinguent des produits conventionnels par un logo sur l’étiquette, des informations sur le produit, ses ingrédients et ses additifs, le nom de l’organisme certificateur.
Actuellement, en France, le logo officiel caractéristique de l’agriculture biologique est la marque « AB ».
Mais il existe aussi des marques privées qui ont un cahier des charges plus strict et le conservent puisque le nouveau règlement européen, comme nous allons le lire, concerne les marques nationales publiques.
Ces marques privées sont : « Nature et Progrès », « Déméter », « Bio équitable ».
Ainsi tous les produits alimentaires composés de 95% à 100% d’ingrédients « bio » sont reconnaissables sur les étiquettes aux indications suivantes :

- le logo de la marque « AB » avec ou non le logo européen et, à partir du 1er juillet 2010 :
-le logo européen avec ou non le logo français (qui ne disparaît pas) ;

- le numéro de code OC (c’est-à-dire le numéro de code de l’organisme certificateur puisque tout produit alimentaire « bio » doit être certifié par un organisme officiel et agréé),

- la mention d’origine des matières premières agricoles.

labels_bio


La mention d’origine des matières premières agricoles apparaît sur l’étiquette de la façon suivante :

- « Agriculture UE » lorsque la matière première agricole est produite dans un pays de l’Union européenne ;

- « Agriculture non UE » lorsque la matière première agricole est produite dans un pays tiers hors Union européenne ;

- « Agriculture UE/non UE » lorsqu’une partie de la matière première agricole est produite dans un pays membre de l’Union européenne et l’autre partie dans un pays tiers, ou lorsque l’origine des matières premières diffère d’un lot à l’autre.
A noter que si au moins 98% des matières premières agricoles proviennent d’un seul pays, le nom du pays de provenance peut être apposé sur l’étiquette à la place de la mention « Agriculture UE ».
Enfin, la liste des ingrédients qui figure sur l’étiquette doit préciser ceux qui sont biologiques.
Il faut en effet savoir qu’il est toléré 5% d’ingrédients non « bio ».
Cependant, durant une période de transition qui court jusqu’au 1er janvier 2012, les étiquettes actuelles attestant que le produit est « bio » sont toujours valables.
Rappelons qu’elles se caractérisent par le logo « AB », le nom et l’adresse de l’organisme certificateur, la nature du produit ou de l’aliment, la liste des ingrédients.
Il existe aussi des produits alimentaires composés de moins de 95% d’ingrédients « bio ».
Ceux-là n’ont plus le droit d’avoir le logo caractéristique de l’agriculture bio sur l’étiquette, seuls les ingrédients « bio » doivent y être mentionnés Références : articles 57 à 62 du règlement CE 889/2008 du 5 septembre 2008 d’application du nouveau règlement CE 834/2007 du 28 juin 2007 relatif à la production biologique et à l’étiquetage des produits biologiques.

La garantie « bio »

LIRE la suite ....



Posté par bartok79 à 18:01 - Ecologie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Agriculture bio

Nouveau commentaire

14 février 2009