forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

LUNE


Drame à Vincennes


Incendie au centre de rétention de Vincennes (Rue89)
envoyé par rue89

L'Humanité-22-06-2008


 

Le centre de rétention de Vincennes ravagé par les flammes
Les deux bâtiments du plus grand centre de rétention ont été détruits.Ses occupants ont été évacués. Le feu s’est déclenché au lendemain d’une journée de vives tensions, après le décès d’un Tunisien.
Un incendie s’est déclenché dimanche, détruisant les deux bâtiments du centre de rétention pour étrangers en situation irrégulière en instance d’expulsion, à Vincennes (Val-de-Marne) près de Paris.
Ses occupants ont été évacués.
Le centre de rétention de Vincennes est composé de deux bâtiments de 140 places chacun, ce qui en fait le plus grand centre de rétention administratif de France.
Vives tensions après la mort d’un retenu L’incendie s’est déclenché au lendemain d’une journée de vives tensions au sein du centre, après le décès d’un Tunisien sans-papier de 41 ans. La thèse officielle privilégie une crise cardiaque.
Une enquête de police a été ouverte. "Tant les premières constatations que l’autopsie, réalisée dans le cadre de l’enquête menée par la police judiciaire, écartent la présence de traces suspectes", a indiqué la préfecture de police dimanche.
Les associations de défense des étrangers estiment que ce décès est imputable à la politique du gouvernement et aux conditions de séjour dans les centres de rétention. "Cette mort de trop est à mettre au funeste crédit de cette obsessionnelle politique cruelle, brutale et inhumaine qui criminalise l’immigration", a fustigé le Mrap (Mouvement contre la racisme et pour l’amitié entre les peuples) dans un communiqué.
Il estime que le décès doit constituer une alerte sur les centres de rétention, qualifiés "d’horreurs de la République".
Ces centres sont actuellement surpeuplés et la tension y est de plus en plus vive, selon les organisations de défense des étrangers.
Incendie volontaire et protestation
Selon différentes sources, l’incendie serait lié à une manifestation de protestation en milieu d’après-midi. Des retenus auraient mis le feu à des matelas, alors que se déroulait à l’extérieur une manifestation.
La préfecture explique aussi que "plusieurs foyers d’incendie volontaire ont été détectés" vingt minutes après le début de la manifestation.
Deux incendies se sont déclarés simultanément vers 15H45, dans les deux bâtiments du centre, selon la préfecture de police de Paris. « Les deux bâtiments sont entièrement détruits et les personnes ont été évacuées » vers le gymnase d’une école de police, a indiqué un responsable syndical de la police.
Aucun blessé grave n’était à déplorer dans la soirée.
Vingt personnes intoxiquées par des fumées ont été transférées à l’hôpital, précise la préfecture. Les occupants ont été évacués et d’abord transférés dans le gymnase de l’école de police situé à proximité, puis dans la cour, selon une source policière. Leur relogement "dans d’autres centres est en cours", disait dimanche soir la préfecture.
Entre trente et cinquante retenus manqueraient à l’appel.

Posté par bartok79 à 23:57 - Solidarités - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Drame à Vincennes

Nouveau commentaire

22 juin 2008