forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

LUNE


Réseau Education Sans Frontières

resf
Le 19 juin, une enfant de trois ans va se croire abandonnée par sa maman par la volonté du préfet de police de Paris et du ministre de la rafle et du drapeau réunis, qui ont décidé de l'expulsion de la maman .    Ce sont les conséquences concrètes, humaines, palpables des politiques démagogiques menées contre les immigrés. Il faut que les responsables le sachent. Il faut que les députés européens qui s'apprêtent à voter une directive aggravant encore les choses mesurent les souffrances qu'ils infligent aux enfants et aux parents.

Il faut empêcher ça !

Le 17 juin 2008

           MONSIEUR LE PREFET de POLICE
           PREFECTURE DE POLICE
           PARIS                                                
concerne Jianquin MA née le 24/09/1983 en Chine de nationalité chinoise
objet : demande de remise en liberté et d'abrogation d'un APRF


Monsieur le Préfet,


Nous avons été informés de l'arrestation et de la mise en rétention de Jianquin MA ; elle se trouve actuellement au centre de rétention de Paris-Cité, ce depuis le 29 mai 2008.

Jianquin MA a été arrêtée suite à un contrôle sur un lieu de travail.. Vous avez  décidé d'un arrêté de reconduite à la frontière à son encontre. Nous souhaitons vous apporter quelques éléments sur sa situation.
Jianquin MA est entrée en France en 2003 avec son ami Jianzhen WANG. Ils y ont commencé leur vie maritale. Ils sont résidents à Pantin où ils sont locataires en titre d'un petit logement. Le 17 mai 2005, ils ont donné naissance à une fille qu'ils ont reconnue tous deux. Cette dernière est inscrite en maternelle pour la rentrée prochaine Ce jeune couple essaie au mieux d'assumer ses charges familiales en faisant de remplacements de temps à autres..

M. WANG et Mme MA n'ont qu'un souhait : pouvoir vivre dignement et s'insérer dans un pays où ils ont choisi de stabiliser leur vie privée et familiale.

Nous voulons attirer votre attention sur les effets dramatiques lorsque une famille se trouve brutalement séparée. Un éloignement serait totalement contraire au droit de vivre en famille et à l'intérêt supérieur de l'enfant conformément aux textes internationaux  signés par la France.  Il serait totalement monstrueux aux yeux de Jianquin MA  de lui arracher sa fille laissée en France tandis qu'elle serait expédiée à l'autre bout du monde.

Nous apprenons qu'un vol est prévu pour Jianquin MA  pour le jeudi 19 JUIN. Nous ne pouvons envisager que vous laisserez partir cette maman laissant derrière elle, sa fille de 3 ans.

Aussi une nouvelle fois, nous voulons compter sur votre humanisme pour que cette situation ne perdure pas et libérer ainsi cette jeune mère dans les plus brefs délais. Dans le cadre de votre pouvoir discrétionnaire, nous sollicitons aussi une abrogation de l'Arrêté de reconduite à la frontière, lui permettant de présenter une demande de régularisation.

Espérant beaucoup en une réponse positive et rapide, et vous en remerciant, nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, en l'assurance de notre considération.

 


Préfecture  de police   prefpol.dpg-etrangers-secretariat@interieur.gouv.fr
fax Chef de Cabinet :  01 53 71 67 23


  Fax ministère  Hortefeux : 01 77 72 61 30 et 01 77 72 62 00  Standard 01 77 72 61 00
Conseiller du ministre : patrick.stefanini@iminidco.gouv.fr
Directeur de cabinet : thierry.coudert@iminidco.gouv.fr
Directeur-adjoint : guillaume.larrive@iminidco.gouv.fr
Conseillers techniques : sabrina.belkhiri-fadel@iminidco.gouv.fr  et
geoffroy.didier@iminidco.gouv.fr
à Matignon  :
http://www.premier-ministre.gouv.fr/acteurs/premier_ministre/ecrire
Elysée : http://www.elysee.fr/ecrire/index.html
Maxime Tandonnet (conseiller immigration) maxime.tandonnet@elysee.fr

Posté par bartok79 à 13:02 - Solidarités - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Réseau Education Sans Frontières

Nouveau commentaire

17 juin 2008