forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan




A l'an que ven, se sian pas mai, siguen pas men....

Paroles traditionnellement prononcées en Provence pour la nouvelle année, signifiant :
A l'an qui vient, si l'on n'est pas plus, qu'on ne soit pas moins..

Nouvelle-année2019


La Lune


26 mai 2008

La traque sans discernement continue

Le père et le fils expulsés, la mère en prison administrative pour étrangers et en grève de la faim, la fille, lycéenne, livrée à elle-même. C'est le gâchis auquel aboutit la politique inhumaine de messieurs Sarkozy et Hortefeux. La famille est originaire d'Ossétie du Sud, un minuscule territoire (70 000 habitants) dont la Géorgie conteste l'indépendance et dont la population fuit dès qu'elle le peut. Mme Daredjan BERAVA, professeur , Mr Bessik TCHALATACHVILI, et leurs deux enfants Valérian 19 ans et Nina 18 ans, sont arrivés à... [Lire la suite]
Posté par bartok79 à 18:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2008

Le 26 mai 1968

Rue de Grenelle, la journée de négociations commence très mal... NOUVELOBS.COM En fin d'après-midi, Georges Séguy (CGT) estime que "le gouvernement n'est pas sur une position de compréhension". Réunions et négociations se sont succédées dimanche 26 mai toute la journée dans les différents ministères concernés par les mouvements sociaux et en particulier au ministère des Affaires sociales. À 11 heures, Georges Pompidou a conversé à l'hôtel Matignon avec Michel Debré, ministre de l'Economie et des Finances. Il a ensuite... [Lire la suite]
Posté par bartok79 à 11:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]