forget-me-not

arrow_left_green_48

Tout à Fait Subjectif*

Je veux des barricades qui servent à quelque chose. Que près des immortelles, elles vivent, les roses...-Henri Tachan


La Lune

Sarkozy au salon de l'agriculture

La voilà la rupture, dans la vulgarité. Quand on est un chef d'état on doit donner l'exemple ? Si on ne veut pas que nos enfants deviennent des "racailles".

Description : Changement de présidence et changement de style au Salon de l'agriculture. L'évènement était très apprécié de son prédécesseur Jacques Chirac, qui s'y prélassait presque. Là, c'est quasiment au pas de charge que Nicolas Sarkozy a inauguré la plus grande ferme du monde. A mi-parcours environ, il s'est soudain vu vertement repoussé par un visiteur du salon auquel il s'apprêtait à accorder une poignée de main. Ambiance surchauffée et cohue, le Chef de l'Etat s'est alors emporté: "Casse-toi, casse-toi pauvre con" a-t-il lancé, avant de reprendre son parcours mouvementé. Un écart de langage qui n'est pas sans rappeler sa colère face aux pêcheurs bretons.

Posté par bartok79 à 02:03 - Humeur - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tout à fait subjectif
L' IXODE

Commentaires sur Sarkozy au salon de l'agriculture

Nouveau commentaire

24 février 2008