forget-me-not

Tout à Fait Subjectif*

Ne dis jamais, jamais, ne dis jamais toujours
Laisse à la mort le soin de prononcer ces mots...-F.Béranger



La Lune

 

«Ben oui, que veux-tu, le militantisme incite tôt ou tard à marcher au pas. A penser au pas. A chanter au pas..... » P.F.



« Je veux bien souffrir, mais je ne veux pas désespérer. je ne laisserai personne éteindre en moi la petite lampe rouge de la confiance ».  Christian Bobin, Le Christ aux coquelicots, Lettres vives, 2002.


Niort : météo à 7 jours




Ferre

C’est à trop voir les êtres sous leur vraie lumière qu’un jour ou l’autre nous prend l’envie de les larguer. La lucidité est un exil construit, une porte de secours, le vestiaire de l’intelligence. C’en est aussi une maladie qui nous mène à la solitude."   Léo Ferré

Dans la même veine Rousseau dans ses lettres à monsieur de Malherbes :

[…]

Rousseau

J'aime trop les hommes pour avoir besoin de choix parmi eux; je les aime tous, et c'est parce que je les aime que je hais l'injustice; c'est parce que je les aime que je les fuis, je souffre moins de leurs maux quand je ne les vois pas. Cet intérêt pour l'espèce suffit pour nourrir mon cœur; je n'ai pas besoin d'amis particuliers, mais, quand j'en ai, j'ai grand besoin de ne les pas perdre, car, quand ils se détachent, ils me déchirent.



19 août 2017

Performance : Lecture à une voix

 Et pour moi ce morceau de bravoure, cette ode brûlante au soleil, je ne peux l'entendre sans revoir maman, maman qui à l'agonie, quand au nouveau matin le soleil pointait, un sursis, disait de sa voix presque inaudible : "Je t'adore soleil toi sans qui les choses ne seraient que ce qu'elles sont". voilà pourquoi, chaque fois que j'entends cette tirade, avec tous ses défauts,emphatique..., j'en suis conscient, je suis ému aux larmes...  Voir le texte sur un message connexe sur ce blog   Télécharger le fichier ... [Lire la suite]
Posté par bartok79 à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2017

Voilà que l'on se cache, s'agenouille, se couche !

 Cette chanson oubliée, revenue comme un boomerang, en écoutant à la radio une émission sur Brel. Sublime non ? Vivre Debout Voilà que l'on se cacheQuand se lève le ventDe peur qu'il ne nous pousseVers des combats trop rudesVoilà que l'on se cacheDans chaque amour naissantQui nous dit après l'autreJe suis la certitudeVoilà que l'on se cacheQue notre ombre un instantPour mieux fuir l'inquiétudeSoit l'ombre d'un enfantL'ombre des habitudesQu'on a plantées en nousQuand nous avions vingt ansSerait-il impossible de vivre... [Lire la suite]
Posté par bartok79 à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 juillet 2017

Dans mon Panthéon

Deux de mes préférés réunis à présent Quand Jeanne Moreau s'entretenait avec Stéphane Hessel    
Posté par bartok79 à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juillet 2017

L'indication géographique protégée est une farce !

Source : Politis Pour tout savoir : Clic sur l'image ci-dessous
Posté par bartok79 à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 juillet 2017

Des idées pour un gouvernement qui en manque

Origine    6 pistes pour ponctionner de l'argent là où il y en a beaucoup (trop ?) au lieu de tondre une fois de plus les petits moutons qui n'ont déjà plus beaucoup de laine sur l'échine...  
Posté par bartok79 à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]